2011 : une sélection de livres


Voici notre sélection de livres publiés au cours de l'année écoulée. Comme tous les ans, pas de classement, mais une liste par ordre alphabétique d'auteurs.


A Guide to Trees for Governors and Gardeners, Yto Barrada, Deutsche Guggenheim, relié sous emboitage toilé, 124 pages, 350 exemplaires numérotés, signés et accompagnés d’un tirage offset sur papier bible. Conception graphique : Nadja Zimmermann

Unidentified Modern City, Gabriele Basilico & Dan Graham, JRP Ringier, broché, 80 pages. Conception graphique : Gavillet & Rust / Eigenheer

The King of Photography, Tiane Doan na Champassak, auto-édité, piqué métal, 64 pages, 250 exemplaires.

Fragile, Raphael Dallaporta, Éditions GwinZegal, couverture toilée, reliure suisse, 96 pages, 500 exemplaires (250 en français, 250 en anglais). Conception graphique : Kummer & Herrman

Antonioni’s Blow-Up, Philippe Garner et David Alan Mellor, Steidl, relié, couverture cartonnée, 144 pages. Conception graphique : Jessica Landon

Films, Paul Graham, Mack Books, relié, couverture cartonnée, 64 pages.

Permanent Error, Pieter Hugo, Prestel, relié, couverture cartonnée, dos toilé, 112 pages. Conception graphique : Damien Poulain

Redheaded Peckerwood, Christian Patterson, Mack Books, relié, couverture cartonnée, 164 pages, inclus trois fac-similés et un livret. Conception graphique: Christian Patterson

The Significant SavagesGrégoire Pujade-Lauraine, RVB Books, relié, couverture cartonnée, dos toilé, bandeau, 392 pages, 350 exemplaires numérotés.

The Cost of Photobooks : A History Volume II, Andreas Schmidt, Auto-édité (Blurb), Relié, 246 pages, 100 exemplaires.

Gomorrah Girl, Valerio Spada, Cross Editions, piqué métal, 80 pages, 500 exemplaires. Conception graphique : –SYB–

A Criminal Investigation, Watabe Yukichi, Éditions Xavier Barral & Le Bal, couverture toilée, reliure japonaise, 100 pages.

Sélection : Maria-Karina Bojikian & Rémi Coignet

Posts récents

Voir tout

À propos des listes

Tout le monde aime détester les listes de "meilleurs" livres. Je constate pourtant que nombreux sont ceux qui aiment en produire et plus nombreux encore ceux qui aiment en lire. J’en veux pour preuve

BLOG